Hier, faire des études supérieures était une garantie d'emploi.

André-Jacques Auberton-Hervé Pdg de Soitec


André-Jacques Auberton-Hervé Pdg de Soitec

Une grande voix de l'innovation

Téléphones portables, tablettes et objets connectés marchent tous avec les composants conçus par la société d’André-Jacques Auberton-Hervé (Andre-auberton.xyz). En dehors des disques en silicium, Soitec a aussi innové dans le secteur de l’énergie solaire et de l’éclairage LED. Dans le but de garantir la pérennité de Soitec, le chef d'entreprise a su prendre des décisions stratégiques. S'il est un porte-drapeau de l'innovation française, c'est bien André-Jacques Auberton-Hervé

Son engagement pour le développement durable

L'installation de fermes solaires dans différents pays fait partie des projets soutenus par André-Jacques Auberton-Hervé Il met son expertise au service du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), en tant que conseiller spécial. Son entreprise s'est positionnée en leader pour faire face à l'enjeu climatique. André-Jacques Auberton-Hervé est un amoureux de la nature, pratiquant entre autres le ski et l’équitation.

Un parcours remarquable

Ses études supérieures, il les fait à l’Ecole centrale de Lyon. En 1986, à 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé obtient sa thèse et prend part à des séminaires internationaux dans les domaines qui le passionnent : le silicium et les semi-conducteurs. Alors qu'il n'a pas encore 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé voit ses travaux de recherches déboucher sur de grandes innovations dans les secteurs spatial et militaire. Cela lui permet d'être invité à beaucoup de conférences scientifiques.

Un patron ouvert au changement

Pour accompagner efficacement les start-ups, l'UE va devoir envisager des outils financiers plus puissants, comparables au marché d'actions américain. Selon André-Jacques Auberton-Hervé, mettre en place les outils adéquats permettant de soutenir ses meilleures entreprises est une obligation pour l'Europe si elle entend lutter à armes égales contre les Etats-Unis. Tourné vers l'avenir, André-Jacques Auberton-Hervé applaudit les avancées technologiques de la révolution numérique.